Protégez votre logement et vos biens

Malheureusement, trop de locataires omettent de souscrire une assurance pour leur logement. 
Combien vous en coûterait-il pour remplacer tous vos biens aujourd’hui?

Faire un inventaire de vos biens vous aidera à déterminer le montant d’assurance qui vous convient. Il faut tout inclure, y compris vos décorations, votre literie, vos vêtements et même votre brosse à dents!

Quant à la responsabilité civile, elle vous couvre en cas de différents incidents. Par exemple, si votre bain déborde et que l’eau cause des dégâts aux biens de votre voisin d’en dessous et à la bâtisse, ou si la défectuosité d’un de vos appareils électriques cause un incendie dans votre immeuble. 

Vous êtes locataire d’un condo?

Si vous êtes locataire d’un immeuble en copropriété, vous avez besoin d’une police d’assurance condo et non d’un simple contrat d’assurance locataire.

De plus, l’assurance spécifique condo/copropriétaire couvre certaines protections qui vous sont nécessaires.

Profitez de rabais et économisez

Il existe plusieurs façons de diminuer le montant de votre prime:

  • Regrouper vos assurances auto et habitation
  • Augmenter le montant de votre franchise 
  • Vérifier si votre profession vous fait bénéficier de réductions
  • Faire de votre habitation une zone sans fumée
  • Munir votre habitation d’un système de sécurité contre le feu et le vol

Le saviez-vous?

En revoyant la nécessité des assurances spécifiques, vous pourriez économiser.

Vérifiez que la garantie pour les risques particuliers n'est pas trop élevée. Avec le temps, certains de vos biens peuvent avoir perdu de la valeur; ils n'ont peut-être plus besoin d'assurances spécifiques.

Questions fréquemment posées

Oui, puisque vous travaillez de chez vous (activités professionnelles), des exclusions ou limitations s’appliquent à votre contrat d'assurance. Des renseignements additionnels sont nécessaires pour vous assurer d'une protection adéquate sur vos biens ainsi que votre responsabilité civile. 

Non, pas sur votre contrat d’assurance habitation. Toutefois, vous pouvez vous protéger par le biais d’un contrat d’assurance responsabilité civile complémentaire.

Il est important d'aviser votre courtier d'assurance de tout changement (ex.: modification de l'utilisation, rénovation majeure, ajout d'un poêle à bois, etc.), afin de vous assurer d'une couverture adéquate.

En cas d'omission ou de fausse déclaration, votre assureur pourrait annuler entièrement votre contrat d'assurance et refuser toute réclamation.